fbpx

Zingiber, l’interview

Interview , label

Zingiber, l’interview

WPV : Salut COR100, avant de parler de Zinziber, parlons un peu de toi. Tu as commencé à mixer il y maintenant de nombreuses années, avant de partir vivre à l’étranger, à New York plus précisément. On dit souvent que tout est plus facile aux US, est ce que cela s’est vérifié pour toi en tant que DJ ?

Thibaut : Je dirai que c’est plus difficile de conquérir le territoire américain, il y a une exigence et une forte concurrence, surtout à New York. Si tu ne fais pas du bon taf, derrière toi tu as 5 000 djs pour te remplacer. Donc, il faut se différencier, apporter quelque chose de nouveau. Du coup, j'ai apporté un son plutôt européen mélangé avec des sons américains et j’ai eu la chance de travailler avec Jedsa (Soundorom) sur de l’organisation de soirées de 2002 à 2004 et c’était vraiment sympa d’organiser des événements à New York.

WPV : Tu parles justement d’organisation de soirées, est-ce aujourd’hui quelque chose que tu referais sur Lyon ou ailleurs ?

Thibaut : Avec le projet Zingiber c’est justement quelque chose que je veux faire. Il y en aura certainement une sur Paris d’ici quelques mois, et j’aimerai pouvoir créer une résidence Zingiber dans un club pour les artistes que je signerai.

WPV : En 2010 tu crées donc ton propre label, Zingiber Audio, avec un 1er vinyl en 2011, peux tu nous raconter comment t’es venue l’envie de créer ce nouveau projet ?

Thibaut : L’idée de produire des disques me vient depuis longtemps, mais je n’ai jamais eu l’occasion de signer sur des labels, hormis en digital. Je me suis donc dis que c’était le moment de créer une structure sur laquelle je pourrai sortir mon son et produire d’autres artistes. Le premier disque était un challenge, le but maintenant est vraiment de lancer et de développer cette plateforme, de produire plusieurs disques. J’ai pris mon temps pour bien m’encadrer et pouvoir désormais faire grossir la structure. Et il y aura très certainement des surprises venues de producteurs étrangers notamment, mais aussi lyonnais.

WPV : Comment définirais tu l’orientation musicale de Zingiber Audio ?

Thibaut : Sur le premier disque, j’étais sur un trip un peu minimal, minimal house un peu barré. Avec une connotation second degré, un son volontairement moins propre. Mais je pense que chaque EP sera une aventure musicale différente et propre à chaque EP ou artiste. L’EP de Jedsa sera plutôt house.

 

J’ai pris mon temps pour bien m’encadrer et pouvoir désormais faire grossir la structure

 

WPV : Pourquoi avoir choisi l’orientation du vinyle plutôt que celle du digital, surtout en 2010 où le vinyle n’était pas dans sa meilleure époque.

Thibaut : Ce qui est paradoxale c’est qu’à cette époque je jouais beaucoup moins sur vinyle, et j’ai profité de voyages en Europe pour racheter pas mal de disques, et j’ai fais le constat que l’on ne trouvais pas forcément tout ce que l’on voulait. Le vinyle étant l’objet de prédilection des DJ, comme toute structure qui veut être présente dans l’univers musical électronique, je me suis dit que c’était important d’être présent sur le digital et le vinyle.

WPV : Les prochaines sorties seront donc plutôt vinyle, digital, les deux ?

Thibaut : La stratégie est en premier lieu le vinyle, car pour être reconnu c’est le format idéal. Ensuite les sorties digitales se feront sur le site internet de Zingiber, ainsi que sur les plateformes Beatport, Juno…
Il y aura certainement aussi des bonus tracks sur les EP numériques qui ne seront pas sur les vinyles, je pense que ça sera en place à partir du troisième disque qui est prévu fin 2015.

WPV : En ce moment sort le 2e vinyle avec Jedsa, qui était avec toi à New York comme tu nous le disais, peux-tu nous en dire plus sur cet EP ?

Thibaut : Depuis 2011, Jedsa me fait écouter beaucoup de ses productions, j’en ai joué pas mal et cet été j’ai eu un coup de cœur sur 4 morceaux qu’il venait de terminer. Il y en a un qui a été signé sur le label mexicain Akbal Music, il restait donc 3 tracks et je lui ai proposé d’en faire un vinyle sur Zingiber. Jedsa c’est quelqu’un que j’apprécie énormément au niveau musical, il tourne pas mal en ce moment en France et à l'étranger, il a un style vraiment particulier mélangeant des sons groove et underground. Il a toujours réussi à me sortir des disques improbables dans ses sets. C’est vraiment un artiste à suivre sur 2015 car il va avoir pas mal de sorties cette année, je suis très fier qu’il soit sur Zingiber.

WPV : Les projets de Zingiber pour 2015 ?

Thibaut : Le projet actuel est surtout la création d’un site e-commerce Zingiber Audio, qui sera bientôt en ligne et qui permettra de retrouver tous les disques Zingiber, les titres numériques, des produits dérivés utiles pour les Djs...
Normalement deux autres disques vont arriver, un de mes propres productions et le quatrième sera des remix mais je garde la surprise pour le nom de l’artiste qui le fera, mais c'est un artiste reconnu sur la scène électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.