Krome, l’interview

Interview , label

Krome, l’interview

Posted On18 mars 2014 0

Découvrez l’interview soit en version écrite et/ou audio :

WPV : Merci Klement et Rochdee d’être venu pour la WPV 6 dédiée à Krome Rec, ainsi qu’à Rocco pour nous avoir également fait la surprise de venir. Votre parcours musical a commencé il y a de nombreuses années.

Klement : Exact, j’ai rencontré Rochdee un soir où je jouais à l’Ambassade avec Rocco. J’avais passé un édit que j’avais fait avec ma MPC, et Rochdee m’a proposé que l’on se voit pour faire le mastering de la track et on ne s’est plus quitté. Ensuite on a fait des tracks ensemble.

WPV : En 2002 (Don’t Hurt Me)

Klement : Qu’on a sorti sur un beau label Basement Boys, ça été un peu le point de départ de l’aventure, et Basement Boys a créé une subdivision du label (Elephunk) et on a donc sorti Nocturne dessus toute de suite l’année d’après.
Rochdee : Elle a été playlisté par pas mal de DJ, il y a même Little Louis Vega qui l’avait joué en double, et c’était vraiment magnifique de voir de grands noms de la house jouer nos galettes. De bon souvenir, pour la promo de Don’t Hurt Me on avait put aller jouer au Ministry Of Sound.

WPV : En 2005, tu sors une track Ethna qui a très bien marché

Klement : Oui, donc celle la je l’ai faite tout seul, j’ai été vraiment surpris du résultat, je ne m’attendais pas à ce succès. C’est le disque que j’ai le plus vendu, et j’aurais du mal à en revendre autant maintenant. Je l’ai ressorti en 2007 quand j’ai décidé de créer mon Label, je me suis dit j’allais recommencer l’histoire avec cette track et de nouveaux remix, dont un de Rocco, et puis ça a encore marché.
Rocco : Pourquoi tu l’as appelé Ethna d’ailleurs?
Klement : Ethna en fait si je me souviens bien, je cherchais un titre, et je devais être devant ma télé quand je suis tombé sur un reportage, genre sur Arte ou un truc comme ça, et qui parlait de l’Ethna et je me suis dit voilà : Ethna. L’anecdote sur ce morceau c’est qu’il a vraiment été joué par différents style de DJ à sa sortie il y a aussi bien Tiesto qui le jouait que Little Louis Vega, donc des univers complètements différents. C’est ça aussi la force du morceau c’est d’avoir été joué par toutes les scènes.

WPV : En 2007 tu as donc créé Krome Record avec un réédit d’ Ethna. Généralement beaucoup de producteurs créent leurs labels pour sortir librement leurs tracks. On peut se dire que tu n’avais pas forcément de problèmes pour trouver de label, peux tu nous raconter comment est venu l’envie de créer ton propre label ?

Klement : Et bien paradoxalement j’avais en effet quelques références mais j’avais plus de facilité avant, aujourd’hui je trouve que c’est plus fermé. C’est paradoxal mais je n’arrive pas à l’expliquer. Et donc Krome Rec c’était pour ne pas avoir de contraintes, aller plus rapidement. Car aujourd’hui quand un label te signe un track il sort pratiquement un an après, voir jamais. Krome c’était avant tout par passion. Et ce nom vient de mon adolescence, je taggais beaucoup quand j’étais jeune et ma spécialité c’était la peinture chrome.

WPV : Paradoxalement depuis la naissance de Krome, tu as également signé des tracks sur d’autres labels, et pas des moindre SSOH, DEFECTED, STRICTLY RHYTHM… comment s’orientent tes choix de labels pour tes productions ?

Klement : En fait c’est plutôt à l’oreille, mais depuis trois ans je ne prends même plus le temps d’envoyer des démos pour d’autres labels, je suis assez satisfait de la promotion et de la distribution que j’arrive à avoir avec Krome. Donc pour le moment je sors mon album et peut être qu’après je vais essayer de faire une sortie sur un label plus hype. Ma priorité jusqu’à présent c’était vraiment de faire monter le label et ça marche pas trop mal. Il y a de grosses sorties qui arrivent, Rochdee qui a fait du beau travail, Rocco qui est en train de préparer la suite de TBT3 qui a vraiment bien marché l’année dernière, il y a aussi Angel Karel qui travaille de son coté.

WPV : Tu collabores régulièrement avec d’autres artistes Rochdee, Dj Spen, Claude Monnet, Rocco, Agoria, Robert Owens… Quelle est la collaboration qui t’a le plus marqué ?

Klement : On va dire la première avec Rochdee, c’est la base, c’est lui qui m’a appris les trois quarts des choses que je sais faire aujourd’hui. J’aime bien bosser avec Rocco également.
Rochdee : A une époque j’étais un fou de softs, j’aimais bien apporter des choses aux personnes que j’appréciais. La curiosité me poussait à analyser et utiliser des logiciels au maximum, de façon totalement autodidacte, sans tuto. On a chacun une façon de travailler qui est la notre.
Klement : Ouais à l’époque il n’y avait pas YouTube pour nous aider Rochdee : C’était café et cachet d’aspirine pour comprendre comment ça marche. Aujourd’hui on se pose la question, est ce qu’on devrait revenir sur des anciennes machines que l’on avait avant, genre MPC, parce que ça sonnait complètement différemment. Personnellement j’ai ressorti quelques machines hardware pour les réexploiter de nouveau avec tout ce qui se fait en nouveaux softs et on peut arriver à faire de sacrés trucs.

WPV : Klement, tu sors donc ton premier album, peux tu nous en dire plus sur cet album, est ce principalement des nouveautés ?

Klement : Il y a deux tracks que j’ai sorti l’an dernier, une avec Robert Owens – Too Little Too Late et une avec Angel Karel – Stella. Sinon le reste c’est tout de l’inédit avec une collaboration avec les Torre Bros. Uniquement des news que je joue depuis un mois ou deux mais que personne n’a encore.

WPV : Si je ne dis pas de bêtise, cela fait un moment qu’il n’y a pas eut de vinyle chez Krome Rec, as tu prévu d’autres sorties en vinyls ou restez vous sur le digital ?

Klement : Ce qui est prévu sur juin ou septembre, c’est de faire une compilation vinyle des morceaux qui ont le plus marché, notamment le TBT3 de Rocco en plus on a de la demande en vinyle sur ce morceau. Tout comme le remix de Wild des Torre Bros et les projets de Rochdee qui méritent également d’être sur un support vinyl. Après, pour des raisons économiques, je ne vais pas faire mon album entier en vinyle, faire un pack de 3 x12’’ n’est pas rentable. Je ferai plutôt deux samplers en série limité de 300 copies.

WPV : Aujourd’hui sur Krome vous êtes combien de producteurs actifs.

Klement : disons qu’il y a un noyau dur de cinq artistes Rochdee, Rocco, Angel Karel, les Torre Bros et moi. Pour le moment je n’ai pas envie d’ouvrir à d’autres artistes.

WPV : Rochdee va donc sortir un nouvel EP sur Krome bientôt, quels sont les autres projets de Krome en 2014 ?

Klement : le TBT2 de Rocco, un EP avec Angel Karel en septembre… Il y a beaucoup de chose, on est nombreux donc ça va vite finalement.
Rocco : Il y a des collaborations et personnellement j’ai envie de remixer un des track que Rochdee va sortir, on bosse avec Klement et Angel sur un track plus techno, donc la suite du TBT3, il y a vraiment pleins de projets.
Klement : Les projets sont là et ça nous occupera bien pour 2014. Retrouvez toutes les infos de Krome Records avec ses artistes : Klement Bonelli, Rocco, Rochdee Chouchane, Angel Karel et Torre Bros

Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.